Pour financer l’acquisition d’un bien immobilier, nous avons recours aux établissements bancaires et financiers pour obtenir un prêt immobilier. Ces derniers afin de garantir le remboursement du prêt en cas de décès, invalidité, incapacité et, éventuellement, de perte d'emploi demandent à l’emprunteur de souscrire une assurance.

Le choix de l'établissement qui assure le prêt est libre et il n'est pas obligatoire d'opter pour l'assurance proposée par le prêteur. La durée de versement des primes d'assurance est limitée à la durée du crédit immobilier et le montant des primes d'assurance dépend de:

  • L’état santé
  • L’âge
  • Le montant et la durée du prêt
  • Le type de projet.

Il existe deux types de contrat d'assurance de prêt :

  • L'assurance groupe

Offre collective proposée par l'établissement prêteur à ses clients. Déjà négociée auprès d'un assureur, souvent filiale de la banque, l’offre est proposé à un tarif unique.

  • La délégation d'assurance.

Offre individualisée, établie selon le profil de l'emprunteur. Celle-ci doit être présentée par l'emprunteur à la banque qui doit l'accepter. Si l'offre est validée par l'organisme prêteur, l'assureur garantit le remboursement du prêt en cas de défaillance de l'emprunteur.

Les risques assurés :

  • Incapacité 

Il s'agit des garanties ITT (Incapacité temporaire Totale), IPT (Invalidité permanente totale) et IPP (Invalidité permanente partielle). Ces garanties interviennent en cas de maladie ou d'accident de l'emprunteur l'empêchant d'exercer son activité professionnelle. L’assureur prend en charge le paiement des mensualités.

  • Invalidité

Il s'agit de la garantie PTIA (Perte totale et irréversible d'autonomie) qui prend en compte les cas d'invalidité très grave. Cette garantie assure le remboursement du capital restant dû.

  • Décès

L'assurance couvre toujours le décès de l'emprunteur et remboursera le capital restant dû à la banque en fonction de la quotité prise par emprunteur.

  • Chômage

Non obligatoire, cette garantie prend en charge le paiement des mensualités en cas de perte d'emploi.

Quotité  : Il s'agit de la quote-part de prêt assurée par emprunteur, celle-ci déterminera le volume de prêt assuré par l'assurance et par emprunteur. Que vous empruntiez seul ou à deux le prêt doit impérativement être couvert minimum à 100%.